fbpx

Le cerveau et ses pouvoirs: la mémoire et les pensées

cerveauLe cerveau, connais-tu ses pouvoirs ? Pourquoi garde-t-il les souvenirs douloureux ? Comment fonctionne l’inconscient ? La mémoire, un mécanisme bien huilé ? Je pense trop, comment faire ?

Le cerveau humain est une machine impressionnante que même les scientifiques ne comprennent pas entièrement. Il est tellement complexe qu’il est impossible de transposer son fonctionnement.

Regardons tout ça ensemble afin que tu comprennes ton fonctionnement pour pouvoir te sentir mieux dans ta tête et dans ton quotidien. Je te donne 4 conseils pour apprendre à le driver.

 

Tu ne te sens pas bien dans ton corps et dans ta vie ? Aimerais-tu t'épanouir et être à l'aise au quotidien ? Tu souhaites transformer tes expériences de vie, tes blocages et tes peurs ?

Le problème est que tu ne sais ni quoi faire, ni comment faire et encore moins par où commencer. Par évident de s'analyser et de changer les choses. 

La bonne nouvelle, c'est que je suis en mesure de t'aider ! Je serais ravie de te venir en aide afin que tu réalises tes projets et que tu t'accomplisse.


Réserve ton coaching Gratuit ici.
Nous ferons un point de situation et nous verrons ensembles les solutions adaptées.

 

Qu’est-ce le cerveau ?

Le cerveau est l’organe le plus volumineux du le corps humain. Il pèse environ 1,5 kg. Il est composé de 100 milliards de neurones (cellules nerveuses) qui assurent la transmission d’informations entre le corps et le cerveau.

Le cerveau a de très nombreux rôles comme le contrôle du rythme cardiaque, la sécrétion d’hormones ou encore la coordination des mouvements volontaires. Il gère les fonctions inconscientes et conscientes.

Cet organe a été divisé en 4 grandes parties afin de se repérer plus facilement. Chaque zone du cerveau à sa propre fonction. Il est constitué de 4 lobes et 2 hémisphères:

  • Hémisphère gauche: lié à la logique et à la science
  • Hémisphère droit: lié à la créativité, à la rêverie et à l’imagination
  • Lobe frontal: la régulation émotionnelle, la planification, le raisonnement et la résolution de problèmes
  • Lobe pariétal assimile les informations sensorielles
  • Le lobe occipital récupère les informations visuelles
  • Lobe temporal pour gérer la relation au temps et à l’espace

 

Au sein de ces 4 grandes parties, les scientifiques ont analysé différents systèmes qui nous permettent de mieux comprendre notre fonctionnement:

  • le système lymbique est le cerveau émotionnel et hormonal.
  • le néocortex gère les sensations et les réactions.
  • l’amygale liée à notre mode de survie. Elle détecte les dangers.
  • le cervelet pour les mouvements physiques comme la coordination, l’équilibre et la posture.

 

Le cerveau est un système complexe qui comprend plusieurs éléments avec différentes fonctions. Chaque cerveau de chaque espèce est différent avec plus ou moins de fonctions développées.

Maintenant que tu sais ça, essayons de mieux comprendre son fonctionnement et notamment la mémoire.

 

Focus sur la mémoire du cerveau

Nous sommes d’accord que si tu ne te souvenais pas, tu aurais beaucoup moins de traumatismes et de blessures profondes. La mémoire est essentielle à l’être humain pour vivre correctement.

L’élément principal de la mémoire est l’hippocampe qui se trouve dans le lobe temporal. Il gère la mémoire à court et à long terme. Nous avons des informations extérieures qui arrivent et notre cerveau les enregistre à plus ou moins long terme.

Suivant le type d’information entrante, le cerveau va les traiter avec différentes zones:

  • Mémoire de travail, à court terme: cortex préfrontal, néocortex et hippocampe
  • Mémoire sémantique liée à nos connaissances sur le monde et nous-même: cortex temporal et préfrontal
  • La mémoire épisodique, nos souvenirs: hippocampe, cortex pariétal, amygdale, cortex préfrontal
  • Mémoire perceptive liée à nos 5 sens: différentes zones du cortex suivant les sensations
  • Mémoire procédurale, nos apprentissages: cervelet, noyaux gris

 

Finalement l’impact et la puissance de nos souvenirs dépendent de leur chemin d’entrée au sein de notre cerveau. Chaque mémoire ayant un fonctionnement différent et une classification différente.

Un traumatisme est un souvenir qui est passé au sein de l’amygdale à son entrée. Le cerveau l’a considéré comme un danger au premier abord. Puis, dans l’incapacité d’évacuer les émotions vécues, il l’a stocké dans les souvenirs à long terme.

 

Mon exemple pour illustrer

Il y a quelques semaines, j’ai eu la chance de vivre et surtout d’apprécier la puissance de mon cerveau. J’ai vécu une situation assez déstabilisante. Je te raconte pour que tu te rends compte.

Il y a 1 an, j’étais en Australie et j’ai vu beaucoup de bestioles dangereuses et surtout qui me faisait peur: des serpents, des grosses araignées, des énormes fourmis, des souris et tous autres insectes indésirables.

J’ai eu plusieurs fois peur, j’ai été effrayé et/ou dégouté. Cependant, étant très souvent en mode survie, mon cerveau n’a pas pu évacuer ses souvenirs. À chaque fois, je n’ai pas pris le temps de vivre mes émotions.

Sans m’en rendre compte, j’ai donc stocké tout un tas de scènes traumatiques non traitées au fond de moi. Je vivais jusqu’à présent très bien avec. Consciemment, j’avais oublié.

 

Il y a 2 semaines.

Et puis, j’ai vu un gros rat dans le local où je fais du bénévolat. J’ai eu très peur. Cette image et cette émotion a réveillé les autres.

En effet, en rentrant chez moi, j’avais très peur de tout. J’imaginais des souris, des rats, des serpents et des fourmis partout chez moi. Je savais consciemment que c’était impossible.

Cependant, mon cerveau en avait décidé autrement. J’ai donc vécu un moment de panique totale !! Je n’avais jamais eu aussi peur aussi longtemps. Je ne savais plus quoi faire. J’étais complètement paniqué alors qu’il n’y avait rien chez moi.

Il s’est avéré que j’ai simplement évacué toutes les émotions de peur accumulées. Une simple image de rat a fait resurgir tous les souvenirs associés rangés dans mon cerveau à la même place.

Maintenant que j’ai vécu entièrement l’émotion, mon cerveau a rangé ses images et ses sensations dans mes souvenirs traités ou presque. Peut-être que j’aurais encore un peu peur si je revois un animal du même style.

Cependant, en vivant l’émotion pleinement, mon cerveau peut classer les souvenirs plus rapidement.

J’ai été très surprise de mon fonctionnement et pourtant soulagé que je le vive que maintenant. Je t’explique ceci pour que tu comprennes mieux comment marche ton cerveau.

Ici, l’évènement est peu traumatisant pour moi. Il faut bien comprendre que c’est pareil pour tout type de traumatisme. Le cerveau garde des souvenirs non traités et les ressort à la moindre sensation similaire.

Si tu ne traites pas ça alors tu peux garder très longtemps ton traumatisme. Attention, il faut être dans un environnement de sécurité et de confiance. Mon appartement m’a fourni ce lieu où je savais que je ne craignais rien.

Pour en savoir plus sur la gestion des traumatisme, je t’invite à lire cet article dédié.

 

Je pense trop, comment faire avec mon cerveau ?

Le cerveau a plusieurs pouvoirs en plus de la mémoire. Cependant, pour moi ça reste le plus impressionnant et celui qui nous pose le plus de problèmes.

Pour toi, ton problème est le fait d’avoir 46 millions de pensées à la seconde. Tu as l’impression d’avoir une cocotte-minute qui ne s’arrête jamais.

Nous avons environ 60 000 pensées par jour qui défilent dans notre tête. Certaines reviennent souvent, d’autres sont plus incitantes et beaucoup quasiment insignifiantes.

Plus ton QI (Quotient Intellectuel) est élevé plus tu as de nombreuses pensées en même temps. En effet, ton cerveau fonctionne en arborescence plutôt qu’en linéaire.

Ou tu as simplement beaucoup de choses à faire dans le même temps avec énormément de challenge chaque jour. Pour le savoir, il faudrait que nous en discutions.

En effet, « avoir beaucoup de pensées » est une perception unique à chaque individu. Nous ne pouvons pas généraliser sur les problèmes, les sensations vécues et les causes.

Rassure-toi, je ne vais quand même pas te laisser comme ça. Regardons ensemble les solutions qui s’offrent à toi pour driver ton cerveau et tes pensées.

 

Identifie le moment et les pensées

Quand penses-tu trop ? À quels moments de la journée ? Quelles sont tes pensées ? À quoi penses-tu la plupart du temps ?

Prends le temps de te poser ses questions et surtout de répondre en pleine conscience. Ça va t’aider à identifier le problème.

Si tu penses trop que le soir avant de dormir ou au travail. Si tu as plein d’idées, des pensées plutôt négatives ou des aspects d’organisation.

Mettre des mots sur ce qui se passe te permettra de faire un point objectif de ta situation. Ensuite tu pourras plus facilement adapter des solutions. En voici quelques-unes.

 

Reconnecte-toi à l’instant présent

Une des solutions peut-être simplement de te concentrer sur le moment présent: ton environnement, les personnes qui t’entourent, ta respiration, ton activité.

Te reconnecter au monde qui t’entourent te permettra d’arrêter ou de diminuer ton flot de pensées. Cela peut rester quelques secondes à quelques minutes. Plus tu le feras plus ça sera facile.

 

Évacue les émotions

Tu ressasses des pensées ou des idées alors évacue-les. Trouve ton moyen pour les sortir de ton cerveau et les digérer. Tu te sentiras bien mieux après.

Il existe beaucoup de possibilités pour évacuer: l’écriture, pleurer, le sport, parler, chanter, méditer, … À toi de trouver celle qui te convient le mieux.

Il peut en avoir plusieurs pour différentes choses ou différents moments. Et surtout sens-toi libre de changer à chaque instant. Ne garde pas tout ça en toi.

 

Fais-toi accompagner

Si cela persiste et surtout si cela t’empêche de t’épanouir au quotidien, alors peut-être qu’il y a quelque chose de plus profond. Tu peux te faire accompagner par un professionnel pour t’aider: psychologue ou coach.

Ce n’est pas grave d’avoir besoin d’aide et surtout ce n’est pas à vie. Quelques séances suffiront à te sentir mieux. Rien ne vaut l’accompagnement d’une tierce personne pour avancer.

 

 

 

Si tu as aimé « Le cerveau et ses pouvoirs: la mémoire et les pensées », je t’invite à regarder ces articles:

 

 

 

C’était « Le cerveau et ses pouvoirs: la mémoire et les pensées »

aureliethieb.com

 

Que ta vie soit équilibrée et joyeuse

Aurélie

 

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.